ROMAN BONA, LE PLAISIR D’ÊTRE LA
02/05/2016
LAURE BOUTELOUP L'A FAIT !
10/01/2016
AMBRE ET LOLO FOR EVER
14/12/2015
GUY CRAZ, LE BON VENT DES ANNEES 80
31/12/2013
LUDOVIC AUGER - LE REFLET D'UN GEANT
02/07/2013
CRAZY QUIZ
08/10/2012
LA PAIX DU DERNIER VOYAGE
19/04/2012
L'HUMOUR-QUIZZ DU FOU ...
26/03/2012
DELIRES ARTISTIQUES
02/02/2011
ADIEU CHAMPION
31/08/2010
ALLEZ JE REBRANCHE MA GUITARE
31/07/2010
ALAIN BASHUNG EST MORT !!!
15/03/2009
DELIRES ARTISTIQUES

QUELQUES PHRASES SONT ISSUES DE CHANSONS (AMUSEZ-VOUS A TROUVER LES AUTEURS SAUF QUAND C'EST DE MOI) 

A Alain BASHUNG ...

 

J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste, pour pouvoir faire mon numéroooooooooooo ... Et ben même si j'fais pas mon numéro, je suis un artiste quand même ! On m'a vu dans le vercors sauté à l'élastique et marcher seul dans la rue qui se donne alors ça veut tout dire non ? La toute première fois que j'ai chanté, j'ai crié Aline pour qu'elle revienne mais j'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue... LAÏ LAÏ LAÏ LAÏ. Moi quand la musique est bonne ça me va et si un jour la vie t'arrache à moi, peu m'importe si tu m'aimes, je t'aime aussi. Je te trouve tellement belle que si tu l'étais moins tu le serais encore assez (tiens ça c'est de moi !) J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste et puis oui je fais mon numéro avec quelques mots qui flottent là au dessus et je respire ces mots comme un ballon d'oxygène ... ouaouhhhhhhhhhh c'est trop bon !

Parfois je sens le déséquilibre en moi, comme un avion sans aile, obligé de me scratcher mais c'est un jeu alors même pas mort ! La nuit je mens ... hé hé le jour aussi, comme toutes les "stars" LOL, mais pourtant caprice c'est fini non ? Bascule avec moi et je te dirais les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux, ah tu verras, tu verras, on se ressemblera. Avec le temps va, tout s'en va même le pire ce qui est plutôt rassurant, j'ai fait la cour à des muraînes, j'ai fait l'amour, j'ai fait le mort, histoire de passer le fameux temps qui passe de toutes façons ... J'aime les notes qui planent dans les vapeurs de gaz carbonique, j'aime le bruit du silence et sa grande liberté, j'efface l'espace avec la poésie de ces mots. Je suis un artiste mais ça ne suffit pas pour croire à des rêves parce que les rêves doivent rester des rêves ... Madame rêve, elle rit de tout ce que l'on dit, je suis heureux de le savoir et je revendique le vent, la lumière, le soleil quand il daigne se montrer ... Et puis si je pense à moi c'est peut-être que je viens de comprendre que je suis important, en fait je suis "énooooooooooorme" ... 118 kgs à la pesée, j'ai déjà fait mieux !

 

 Oui je ne suis qu'un pion sur le damier, un grain de sable, une étoile qui ne brille pas toujours mais de mille feux quand il le faut. C'est beau les mots, c'est fou aussi, c'est con parfois, mais jamais inutile, jamais neutre, c'est pour çà que je les aime tant. Je suis un artiste parce que je suis mutilé de l'âme, je suis assoiffé de justice, sans cesse étonné par la froideur de certains mortels. Je suis un artiste parce que mes pensées sont plus lointaines que le doigt qui effleure ce clavier, parce que je vis et je constate les vérités sans les cacher, parce que rien n'est inavouable, je me laisse porter par le courant des jours et c'est désespéremment bon ! J'aime le son des pas dans une ruelle déserte, le sang qui coule pour libérer le mal, j'aime les forces tranquilles, les nuits blanches que l'on prolonge encore et encore, les bijous qui tombent sur les seins des femmes. Réfléchir sur les partitions à venir me remplit le coeur de plaisir, parce que demain c'est l'inconnu, le mystique, le souffleur qui caresse mes oreilles pendant l'acte, c'est la vie que j'aime comme on peut aimer les belles histoires. Je vous envoie le message à vous les individualistes, les matérialistes, les crispés du trou du cul, je suis un artiste et si on m'a vu dans le vercors marcher seul c'est que je mélange toutes les chansons, tous les genres, c'est ce qui fait la grande richesse, la sérénité, l'envie d'avancer un peu plus loin que la couleur de vos voitures ou la coupe de vos costards. Je pourrais continuer à écrire mais il faut bien que celà finisse puisque tout a une fin même cette magnifique machine à tuer le temps. Je suis un artiste et je vous embrasse longuement, surtout les femmes quand elles ont les yeux qui pétillent, quand elles marchent les pieds nus, quand elles posent les mains sur les hanches, quand elles rient à pleines dents, quand elles chantent sous la douche ... et j'en passe volontairement !

Si maman si, si maman si, ah si tu voyais ma vie ... je pleure comme je ris mais c'est si bon !