ADRIEN GUILLONNET TISSE SA TOILE

Adrien GUILLONNET, ici au Tour du Périgord (manche DN2) où il prendra la 10ème place, marquant des points précieux pour son équipe.

 

Depuis ses débuts en 2009, en cadet 2, Adrien Guillonnet progresse. Chaque saison il parvient à franchir un pallier supplémentaire. D'abord sous les couleurs de l'AS Marcoussis, ville où il réside toujours chez ses parents, et puis depuis l'an passé, où il appartient à l'escouade du VC Toucy du président Philippe Gerbaut. Pour sa première saison dans l'Yonne, en 2012, en deuxième caté, il a accumulé les places d'honneur, mais les deux derniers mois, victime d'une maladie devenue rare (la coqueluche), il dût se résoudre à faire profil bas. En 2013, sa première année chez les élites, la santé est revenue, et Adrien montre d'indéniables qualités. Désormais, il fait parti des hommes importants du groupe DN2 dirigé par David Han.

Adrien Guillonnet est un coureur assez complet, il n'est pas cantonné dans un registre précis. Bien sûr, sa fibre de grimpeur est un peu supérieure aux autres, mais il n'est pas pour autant un escaladeur hors norme. Les courses de haut niveau lui donne envie, les autres "genre critérium", l'indiffèrent totalement. Adrien est programmé pour réussir de belle choses, il ne le sait pas encore, c'est peut-être là son problème actuel ! Les études rendent ses débuts de saison difficiles, peu importe, il gère son temps parfaitement, et ne montre jamais d'impatience. Il fêtera ses 20 ans en décembre prochain, bien après que les lumières de la saison 2013 soient éteintes. Je ne pense pas me tromper en pensant que ce gamin là va surprendre et que le temps travaille pour lui.

Quelques perfs significatives : 3ème de la 2ème étape du tour du Nivernais-Morvan, 6ème de la 4ème étape du tour de Côte d'Or (il a ramené le maillot vert chez lui), 10ème du tour du Périgord (manche DN2), 13ème du tour du charollais ! Mais aussi 2ème du circuit de l'Auxois, 3ème à St Cyr les rivières, 3ème à Eccomoy, 6ème du tour du Pays Courvillois, 7ème à chardonnay, 7ème à Villapourçon, 8ème à Ancelle, 9ème à Orcières-Merlette, 9ème à Sablé sur sarthe ...

Il y a pas mal de regards qui se posent sur lui, mais malheureusement il n'a pas séduit celui du sélectionneur de bourgogne ! En effet, le 25 aout prochain, le championnat de France espoirs partira sans lui ! Je trouve ça injuste et je ne suis pas le seul, pourtant nous devons respecter la décision du comité.

Peut-être tout simplement que cette région ne le mérite pas ...