ROMAN BONA, LE PLAISIR D’ÊTRE LA
02/05/2016
LOLO LA JOUE EN SOLO
03/04/2016
LE FRISSON D'UN ALBUM POUR VICTORIA
03/03/2016
LAURE BOUTELOUP L'A FAIT !
10/01/2016
SANA, LA FILLE D'EN BAS...
25/11/2015
LE MOME DU BATACLAN
16/11/2015
LE SIECLE DU MENSONGE
20/05/2015
LE COUP DE GUEULE DU FLEUVE ROUGE
01/02/2015
ENCORE UNE YEAR
26/12/2014
UN JOUR PEUT-ETRE ...ELLIE CROQUISON
25/05/2014
ROMAIN BACON A TOUT COMPRIS
02/04/2014
SOTCHI LA HONTE
16/02/2014
S Q Y, AU BONHEUR DE JEFF
20/01/2014
GUILLAUME JUDAS, LE TALENT N'A PAS D'AGE
09/09/2013
L'EXIL DE VINCENT GIRARDIN
26/05/2013
LA PASSION SELON KELLY GAMBIER
12/05/2013
ANTOINE GORICHON MERITAIT BIEN CA !
23/04/2013
LA MARCHE D'ELO
05/04/2013
VICTOR ...UN AUTRE LEBLOND !
08/08/2012
DAVID BOUILLAUX, LA VIE CONTINUE ...
03/06/2012
NOM : LEBLOND PRENOM : ALLIAUME
03/04/2012
BENJAMIN PASCUAL IS BACK
16/03/2011
LE DIJONNAIS NOUVEAU EST ARRIVE
09/02/2011
L'AVENIR C'EST ALLIAUME LEBLOND
29/09/2010
MICKAEL DUPUIS COURT TOUJOURS...
07/02/2010
ADRIEN GUILLONNET LE DEBUTANT
08/06/2009
REMY GAUTHIER:DU RAP A LA POLICE
27/04/2009
BARBARA FONSECA CONJUGUE LE CYCLISME AU FEMININ
02/04/2009
CLEMENT + DAMIEN = MAS
31/03/2009
CHRISTIAN MOLLET: LA GINGUETTE VA FERMER SES VOLETS
12/03/2009
ROMAIN BACON A TOUT COMPRIS

A 24 ans, tout espoir est encore permis !

Romain BACON est né le 8 mars 1990 à Blanc Mesnil en Seine st Denis.

Il vient de passer trois saisons chez les pros. Le gars du 9.3 a sillonné une voie chaotique chez Big Mat AUBER 93, mais paradoxalement, il a compris beaucoup de choses, au point de rêver d'inverser la tendance. Il se souvient volontiers qu'en minime, en 2004, il fit des débuts très remarqués, et jusqu'à la catégorie junior 2 en 2008, Romain oeuvra pour la reconnaissance de son club de cœur, le team cycliste de la Courneuve. En 2009, chez les espoirs, il devint un pilier de l'équipe DN2 d'Aubervilliers, avant d'atteindre son objectif et de monter à l'étage suprême en janvier 2011 ! Ses qualités de rouleurs lui permirent et lui permettent aujourd'hui encore de faire des prouesses. Les souvenirs les plus roses lui reviennent : "Mon titre de champion de France du contre la montre junior en 2008, restera pour moi un immense moment de plaisir ! Mais je me rappelle aussi de ma 9ème place (après 3 crevaisons) du Paris-Roubaix junior la même année, et de mes voyages avec l'équipe de France en Afrique du sud, en république tchèque ou en Italie. Tout cela est à jamais figé dans ma mémoire ..."

Un beau maillot de champion de France pour Romain BACON, celui du contre la montre juniors en 2008 

 Romain BACON est bien connu pour être un type sympa, trop peut-être, parce qu'il est bien conscient aussi, que le milieu pro ne lui a pas fait le moindre cadeau. En effet, après une première saison de baroudeur ( il figura dans quelques échappées au long cours), acceptant avec philosophie d'être revu, il constata qu'à ce niveau il y avait énormément d'arrivées au sprint. En 2012, il dut subir la loi de la malchance qui l'a jeté à terre deux fois, pour une fracture du scaphoïde en mars et une autre du poignet en juillet ! Cette malchance fut le vecteur d'une baisse de moral assez légitime pour l'emmener vers un sentiment d'infériorité. Romain méritait sans doute mieux et à la fin de son expérience professionnelle, il s'est souvenu du principal échec de sa carrière : " En 2011, à Ankara en Turquie, je fais 11ème du championnat d'Europe du contre la montre espoirs, à une minute du vainqueur. J'étais devant tout le monde à tous les pointages avant de chuter lourdement sur la chaussée humide (ma roue avant a décroché à 60 km/h ...) c'est le regret de ma vie !

La malchance avait encore frappé. Il suffit parfois d'un rien pour transformer une bonne performance en un titre exceptionnel ! Romain BACON est aujourd'hui dans une nouvelle spirale positive. Au team Vulco (aux portes de Lyon), un chemin nouveau va se tracer devant lui : "Ils ont confiance en moi, c'est important, je veux être à la hauteur de leur attente. Ce club est dirigé par des gens passionnés, c'est agréable." Il sait désormais que chez les pros il a eu sa chance et qu'il est parfois difficile de se rendre compte que cette chance est peut-être passée : "Je n'ai rien à reprocher à l'équipe Big Mat Auber 93, Stéphane JAVALET est un bon patron. Il parvient toujours à garder un groupe à flot depuis tant d'années, c'est un signe. Mes blessures m'ont empêché de me donner à 100% quand il le fallait. J'ai compris que le haut niveau n'accorde ni répit, ni à peu près. Je suis conscient de ne pas avoir tout donné physiquement, souvent par peur d'exploser. Il eut fallu que je casse ce blocage qui m'a empêché d'aller plus loin, je n'y suis pas parvenu. Ce sera difficile, mais j'ai envie de me prouver que j'en suis capable !

Les deuxièmes chances existent Romain, c'est déjà arrivé bien des fois.

Romain BACON est un grand rouleur, son titre européen non consommé est toujours tapis en lui, comme un gage de retour sur le devant de la scène. Si ce jour là sa roue avant ne s'était pas dérobée sous lui, sans doute que le garçon serait un professionnel accompli et bien en place. Dans son "pays de Savoie", à Viviers le Lac où il  réside, il est prêt à accumuler les kilomètres pour se venger de lui même et d'un sort peut-être un peu trop taquin. Le "grand" est célibataire depuis quelques semaines, sa relation avec une skieuse n'a pas résisté, il est plutôt pragmatique face à ce genre d'évènements : "La vie et le sport c'est pareil, il y a des hauts et des bas ! Si j'ai des choses à prouver c'est maintenant, mes succès ont toujours été précédé d'échecs. Je prends ça comme un atout !"

Le team Vulco a fait une bonne recrue, c'est certain, Romain BACON a envie de donner le meilleur de lui même, et ça c'est déjà énorme vu le talent du garçon.