ALNA BURATO UNE BELLE IMAGE DU VELO
28/02/2017
LE GRAAL DE JEROME GREVIN
24/11/2016
LEON DE MAI
18/05/2016
ROMAN BONA, LE PLAISIR D’ÊTRE LA
02/05/2016
LOLO LA JOUE EN SOLO
03/04/2016
LE FRISSON D'UN ALBUM POUR VICTORIA
03/03/2016
LAURE BOUTELOUP L'A FAIT !
10/01/2016
SANA, LA FILLE D'EN BAS...
25/11/2015
LE MOME DU BATACLAN
16/11/2015
LE SIECLE DU MENSONGE
20/05/2015
LE COUP DE GUEULE DU FLEUVE ROUGE
01/02/2015
ENCORE UNE YEAR
26/12/2014
UN JOUR PEUT-ETRE ...ELLIE CROQUISON
25/05/2014
ROMAIN BACON A TOUT COMPRIS
02/04/2014
SOTCHI LA HONTE
16/02/2014
S Q Y, AU BONHEUR DE JEFF
20/01/2014
GUILLAUME JUDAS, LE TALENT N'A PAS D'AGE
09/09/2013
L'EXIL DE VINCENT GIRARDIN
26/05/2013
LA PASSION SELON KELLY GAMBIER
12/05/2013
ANTOINE GORICHON MERITAIT BIEN CA !
23/04/2013
LA MARCHE D'ELO
05/04/2013
VICTOR ...UN AUTRE LEBLOND !
08/08/2012
DAVID BOUILLAUX, LA VIE CONTINUE ...
03/06/2012
NOM : LEBLOND PRENOM : ALLIAUME
03/04/2012
BENJAMIN PASCUAL IS BACK
16/03/2011
LE DIJONNAIS NOUVEAU EST ARRIVE
09/02/2011
L'AVENIR C'EST ALLIAUME LEBLOND
29/09/2010
MICKAEL DUPUIS COURT TOUJOURS...
07/02/2010
ADRIEN GUILLONNET LE DEBUTANT
08/06/2009
REMY GAUTHIER:DU RAP A LA POLICE
27/04/2009
BARBARA FONSECA CONJUGUE LE CYCLISME AU FEMININ
02/04/2009
CLEMENT + DAMIEN = MAS
31/03/2009
CHRISTIAN MOLLET: LA GINGUETTE VA FERMER SES VOLETS
12/03/2009
ALNA BURATO UNE BELLE IMAGE DU VELO

 

A 31 ans, la vie d'Alna Burato est celle d'une sportive méritante, mais aussi celle d'une jeune femme attendrissante, lorsqu'elle tente d'expliquer son cas de française au nom magnifiquement italien. Burato ? - Je suis d'origine italienne du côté de mon père, mais je ne sais pas pourquoi je m'appelle Alna ! Un humour à peine caché derrière ce paravent touchant, et sans doute obligé de par sa naissance à Viriat, dans l'ain, un jour d'hiver 1985 ! Parfois, il vaut mieux ne retenir que le principal. Alna est donc une jolie française ne se posant pas trop de questions ! Une fonceuse aimant aller au bout de ses entreprises avec humilité et talent.

 

Alna BURATO - AUBER 93

Après s'être lancé dans le cyclisme assez tôt, et après avoir fréquenté plusieurs clubs dont elle garde un excellent souvenir dans sa région de petite fille (VC Ambarrois, Annecy, Vaujany et St Julien genevois), elle part en champagne, où elle offre ses services à l'UVCA Troyes, puis à Bazancourt, avant de rejoindre Auber 93 depuis deux saisons ! Malgré son arrivée dans le club francilien, Alna réside toujours à Ay-Champagne dans la marne, là même ou une certaine Pauline Ferrand-Prévot a sévi pendant quelques saisons cyclistes. Pour Alna Burato, il ne s'agit pas d'être une championne et puis ne pas se préoccuper du reste... : - J'ai bossé longtemps comme mécano chez décathlon ou dans un magasin de cycles ! A présent, je me plais dans mon métier de professeur documentaliste. Alna est plutôt solitaire de nature. Malgré cela, elle apprécie la vie de groupes, nécessaire à créer une dynamique dans une équipe. Elle est sympa Burato ! C'est une impatiente un peu taquine : - Je veux tout trop vite, ça peut me pourrir la vie et pourrir la vie des autres aussi ! Mais elle a toujours le souci du partage : - On apprend beaucoup des autres. J'aime énormément aider et donner des conseils. D'ailleurs, aujourd'hui, elle est comme une capitaine de route pour ses jeunes coéquipières. Elle fut championne de France espoir du contre la montre en 2005, ce n'est pas rien, d'autant qu'elle ira cueillir la médaille de bronze l'année suivante ! Souvent appelée en équipe de France. Une carrière bien remplie. Perturbée pendant longtemps par une hyperthyroïdie qui a failli l'obliger à vivre sans ce cyclisme qu'elle aime tant. Mais son foutu caractère lui a permis de retrouver sa place. Quand beaucoup lui donnait peu de chance de revenir à un bon niveau, à la force d'elle-même, elle a réapparu comme une étoile indestructible. Alna Burato n'a pas envie de s'arrêter tout de suite. Elle a déjà entrevue le pire.

Un travail qui lui prend une partie son temps d'entrainement, mais une envie intacte de se battre pour exister en tête de peloton : - Je voudrais encore briller sur les coupe de France ! (Elle fait 10 dimanche au tour de haut-Saintonge). Elle se régale de lecture, d'expos, de musées, de cinéma et autres concerts. Il y a probablement un petit côté artiste enfoui de l'autre côté du joli minois qui accompagne son regard expressif. En tous cas, elle en a la sensibilité à fleur de peau. Elle souffre du décès récent de son grand père, évidemment. Et puis il y a la catégorie inoubliable. Des instants qui marquent une vie : -Je n'oublierai jamais l'émotion de ma maman quand je lui ai téléphoné pour lui annoncer mon titre de championne de France ! Ou encore cette lumière qui s'allume de toutes les couleurs, quand je lui demande son plus beau souvenir : - Mon CAPES Documentations, le plus beau jour de ma vie ! Alna Burato, est une vraie femme du 21ème siècle. Un caractère bien trempé. Une attitude quasi secrète au service d'un grand cœur que sa pudeur lui interdit de montrer au grand jour. Pour Alna, la vie est toujours belle. Alors, je lui pose la question qui tue : Comment t'imagines-tu dans 20 ans ?  

La réponse est en accord avec sa fine façon de voir la vie : 

-51 ans ? donc toujours au boulot ! Je me vois faire du sport en mode loisirs, et puis voyager, voyager, voyager ...