BARBARA FONSECA DONNE DES "ELLES" AU VELO
03/03/2017
LE NOUVEAU MONDE DE KEVIN LE CUNFF
31/01/2017
AURELIEN LIONNET SIGNE A ROANNE
04/10/2016
ALEP ROUGE SANG
23/09/2016
VRAI COMME ADRIEN GUILLONNET ...
30/08/2016
ALEP ROUGE SANG

La Syrie fut l'un des plus beaux endroits de la planète. Alep, la vieille ville, classée patrimoine mondial de l'humanité bien avant le 21ème siècle (dans les années 80). Qu'en reste t-il ? La guerre l'a saupoudrée de ses bombes incessantes. Cette saloperie de guerre a pulvérisé des trésors de l'architecture, des hôpitaux, des écoles, et tout ce qui pourrait nous faire croire qu'il y fait encore bon vivre.

Alep est au nord du pays, et c'est là que le noyau de ce conflit s'est senti grandir dans l'horreur.Surtout actée pour le pétrole et autres ressources locales, mais officiellement déclarée pour renverser le gouvernement en place soit disant trop injuste. Mais le pilonnage de milliers de civils est-il juste ? Alep compte ses morts. 300 000 depuis cinq ans ! La trêve ? Ce sont les justiciers de l'occident qui la décide quand ils le veulent. La trêve ? Elle n'est jamais durable. La politique est désormais la honte du monde entier. Les désirs royaux des chefs en costards cravates continuent d'assassiner des innocents et nous cautionnons cela malgré nous, parce que nos mains sont vides de pouvoir. Nous sommes obligés d'accepter le joug des menteurs, la loi des nantis, le rêve des inquisiteurs, les objectifs électoraux des fous du nombrilisme. Alep la magnifique est en ruine, et après chaque attentat, on veut nous faire croire que rien n'autorise personne à se venger d'une ville ensanglantée. Là bas en Syrie, en Irak, en Afghanistan, en Lybie, ils doivent certainement penser autrement !

 

                                                                           Le centre historique d'Alep !

 Le monde est devenu fou, aussi fou qu'au temps de la guerre de cent ans ! Nous ne sommes pas en présence de royaumes, ni des plantagenêts, des valois, ou des capétiens, mais nous sommes au moins aussi cons ... Et les richissimes habitants de cette terre en veulent encore et toujours plus. Leurs allégeances à des pays belliqueux tuent des femmes, des enfants, des vieillards, pour poser leurs valises de "colons potentiels" sur une terre qui a eu le malheur d’engloutir de l'or noire, de l'uranium ou je ne sais quoi encore ... Les mêmes salopards nous ressassent à "volo" une crise qu'ils ont eux mêmes fabriqué ... Et pendant ce temps Alep rougie de son sang !