BARBARA FONSECA DONNE DES "ELLES" AU VELO
03/03/2017
LE NOUVEAU MONDE DE KEVIN LE CUNFF
31/01/2017
AURELIEN LIONNET SIGNE A ROANNE
04/10/2016
ALEP ROUGE SANG
23/09/2016
VRAI COMME ADRIEN GUILLONNET ...
30/08/2016
BARBARA FONSECA DONNE DES "ELLES" AU VELO
         
"Donnons des elles au vélo"
 
 
C'est un projet original qui consiste à mettre en valeur les femmes, en priorité les pratiquantes assidues du sport cycliste, tout en faisant l'apologie de celui-ci. Un jour avant les pros, une dizaine de jolies minois vont parcourir chaque étape du tour de France 2017, du premier au dernier jour, avec comme identique apothéose le fier asphalte des champs Elysées. Tout est parti en 2014 de la création d'une équipe 100 % féminine, dans l'Essonne. Sorti de l'imagination de Claire Floret et Mathieu Istil, "donnons des elles au vélo" a pris son envol presque initiatiquement. Le club est structuré autour d'une équipe DN (dans laquelle évolue une autre sénonaise, Julie POSENATO), laissant une place au niveau régional et aussi aux échanges loisirs, comme une porte ouverte à toutes. Le côté "je fais le tour" est évidemment d'une grande valeur athlétique, mais en même temps, il garde un côté ludique qui va comme un gant à l'esprit du CO Courcouronnes Cyclisme féminin. Le tour de France en amuse-gueule ? Barbara FONSECA fait parti de celles qui vont tenter de mener cette belle idée à terme. L'ancienne coureuse du VC Sens et du comité de bourgogne, aujourd'hui âgée de 26 ans, s'est investie dans ce défi sportif et convivial. Elle a oublié le dossard sur une épreuve cycliste depuis quelques saisons déjà, mais cette année, en attendant, elle a encore des comptes à rendre à son club de triathlon jusqu'à fin avril. 
- Après, je basculerai sur des sorties plus longues pour arriver en confiance sur notre projet. J'ai tellement de souvenirs sur mon vélo ! Avec le VC Sens (les premiers), et puis juste le plaisir d'être aux avants postes, les copains du club, Florian, Anthony, de si merveilleux souvenirs. J'étais la seule fille de mon âge, on s'éclatait tous ensemble ...
- Après cette expérience nouvelle, je repartirai peut-être en compet avec l'équipe, qui sait ?
 
 
 
                                                                                                    Le projet "Donnons des elles au vélo" 2017 est en marche 
 
Qui de plus féminin que notre Babou sénonaise pouvait prendre une place dans cet article de femmes sportives ? Pour porter la belle parole d'une vraie militante du vélo féminin, et rendre crédibles les beaux yeux et les rouges à lèvres de celles qui charmeront les avant routes du tour cet été, elle devenait incontournable. En tenue de ville comme en tenue de cycliste, elle sait y faire pour offrir son savoir et son intelligence. Prof de sport en banlieue "raisonnable", à Créteil pas toujours soleil, ce n'est pas un problème pour Barbara qui aime les défis nouveaux. Elle est là pour quelques temps dit-elle.
"Donnons des elles au vélo" mêle son goût de l'effort à celui de l'amitié et de la découverte de l'autre. C'est donc grâce à ce club atypique, à Courcouronnes mode girls, que cet évènement aura lieu de nouveau. Espérons qu'il sera suffisamment médiatisé, et ce serait judicieux, suite à l'annonce de la disparition de la grande boucle au féminin ...
Barbara Fonseca ne sera pas de trop pour convaincre les spectateurs. Elles seront 11 filles hyper motivées pour parcourir les routes des champions de juillet.
 
Voici la liste des participantes et donc chanceuses et courageuses :

CLAIRE FLORET (celle qui a fait naître le projet), ALEXIA BUZZI (fan de Peter Sagan), JULIE COTTELS (la grimpeuse), MARINE THIEBAUT (la skieuse), ANNA BARRERO et PILAR VIDAL (les catalanes), TETIANA KALACHOVA (l'ukrainienne), CELINE BACKAERT (capitaine de route), ISABELLE BARTHE-FRANQUIN, SOLENE LEDOUAIRON en voilà dix ! La onzième ? Evidemment BARBARA FONSECA ! Depuis qu'elle a cessé de courir, parallèlement à ses études, elle a touché à bien d'autres sports. L'athlétisme, le trek, l'escalade, le triathlon, le ski rando ... Barbara aime ça !
- J'ai changé plusieurs fois de régions, j'ai découvert de nouvelles personnes. J'aime ce que je fais. 
Elle a un petit flash du passé qui lui revient : - Ah oui, les championnats de France, quel horreur ! Je me préparais bien plus que je ne le faisais pour les autres épreuves. Pour aucun résultat probant ou presque. Sans doute que j'en faisais trop !
Probablement aussi que le stress faisait son œuvre.
Barbara fera donc l'avant tour avec ses copines de l'Essonne, et là, le stress sera atténué par l'amitié, le partage des émotions et des efforts. 
 
 L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan
Barbara FONSECA 
 
Barbara FONSECA se rappelle encore :
 - Ma chance fut d'avoir des parents extérieurs au milieu du vélo. Ils ne vivaient pas leurs rêves à travers moi. Ils étaient toujours contents de ce que je pouvais faire. Cela me permettait en cas d'échec de passer rapidement à autre chose !
"Donnons des elles au vélo", c'est très important.
Le cyclisme féminin y gagnera encore.
Le CO Courcouronnes Cyclisme féminin a donc un autre tour dans son sac !
Puisse t-il aux côtés de Barbara, réussir longtemps à charmer les fans de vélo que nous sommes.
 
Vive le cyclisme féminin.