VICTORIA THOIZON S'OFFRE UN RESERVOIR
07/11/2017
POUR L'AMOUR DU SPORT
03/11/2017
AURELIEN LIONNET APPRIVOISE L'ELITE
18/10/2017
POUR L'AMOUR DU SPORT

Il y a de belles histoires d’amour, même si la chanson des « Rita mitsouko », sortie de la voix aiguë et originale de Catherine Ringer, dit qu’elles finissent mal … en général. L’amour du sport lui, il est souvent le secret d’un partage entre amis, entre adversaires, entre compétiteurs. Quand cet amour là est allié à celui du cœur, c’est encore plus beau bien sûr. Cédric Moureaux, coureur cycliste à la persévérante de Pont sur Yonne, et Fanny son épouse, ont décidé de lier leur plaisir d’être ensemble, à celui de la sueur et de l’effort.

Ce mercredi 1er novembre 2017, ils ont pris la 4ème place du désormais classique duathlon de Souppes sur loing, dans la catégorie mixte, celle où ils excellent. Coup de chapeau en passant, à Pascal Bénard et son équipe pour cette organisation qui perdure. *Mention spéciale à Anne-Lyse Somogyi, une compétitrice pas comme les autres.

Si Cédric participe à des courses cyclistes l’été, il n’hésite pas en parallèle à accompagner sa belle dans des compétitions diverses, à pieds, à vélo, mais de toutes les saisons. Pour le fun, comme on dit parfois. Pour cela, il faut bien s’entraîner un peu, même si le résultat n’est pas l’objectif premier des deux tourtereaux. Pour Cédric, pas questions de s’imposer des plans drastiques, mais il s’agit plutôt d’essayer de faire comme il peut, en fonction de ses obligations professionnelles. Pour Fanny, c’est exactement pareil !

Cédric en est bien conscient : -  Fanny bosse la nuit. Elle effectue deux sorties course à pieds par semaine et moi je fais du vélo seul ou avec elle entre les heures de boulot.

Le silence d’une forêt ou d’une route déserte soulagés par le bruit des foulées, ou celui des roues dans le vent, c’est un vrai bonheur de sportif.

Cédric ajoute : - Passer des moments ensemble à aller au bout de nous-mêmes, c’est un plaisir incomparable !

 

 L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes

Le sport en famille, c'est le but de Cédric et Fanny Moureaux (Avec le fiston). 

Formateur dans la police du lundi au vendredi, Il a le sang du sport qui coule dans ses veines. Fanny a eu un petit bout de chou qui a aujourd’hui 4 ans, alors avec les deux « grands » issus du premier mariage de Cédric, il faut parfois jongler pour trouver le temps de souffler … afin de courir ou pédaler quand même.

Fanny elle, n’a pas que le sport pour l’emmener danser avec les étoiles. Shakira, les gâteaux, et sa collection de chaussures, sont autant de plaisir à déguster. La collection ? C’est du lourd parait-il ! Elle est belle et coquette, alors en course, tous les coureurs hésitent longuement avant de la doubler … LOL.

Il y a peu de temps qu’elle a découvert le sport sous cette forme là. La forme du plaisir sans compter. La forme de se fondre dans une ambiance festive, mais aussi le bonheur d’un rassemblement familial en se faisant « swinger » les endorphines. 

Cédric aime les gens qui vont au bout de leurs rêves. La miss jogging, elle, s’est mise au diapason, et pour lui, elle irait courir jusqu’au bout du monde.

Ils aiment se lancer des défis, sans se prendre la tête, la trentaine bien tassée les rend plus sereins.

Le cycliste pontois est en admiration devant sa femme. Il trouve qu’elle a beaucoup de courage et d’abnégation dans ce qu’elle fait : - Elle me permet de vivre ma passion à ses côtés. En plus, elle sait passer des baskets aux talons plutôt facilement. Donc je suis fan de Fanny !

Pour elle, c’est une découverte de pouvoir faire du sport en gardant un lien familial :

- C’est ma petite tribu. Nous nous retrouvons sur chaque course. C’est le top du top !

Entre un cycliste qui fut un junior prometteur à la fin des années 90, et une reine de la foulée de charme, il y a un vrai échange, une connexion inimitable.

Partager des choses que l’on aime, c’est sans doute le secret pour donner tort à Catherine Ringer.

 *La victoire dans la catégorie mixte est revenue à la merveilleuse Anne-Lyse Somogyi, terriblement touchée par le décès de Greg son mari, il y a seulement quelques semaines de ça. Quel magnifique hommage elle lui a rendu, en triomphant avec sa rage de vivre, en duo avec notre ami Steph Leboulanger !!!