AMBRE ET LOLO FOR EVER
14/12/2015
GUY CRAZ, LE BON VENT DES ANNEES 80
31/12/2013
LUDOVIC AUGER - LE REFLET D'UN GEANT
02/07/2013
LES FLEURS DE JOCE
04/02/2013
CRAZY QUIZ
08/10/2012
UNE DERNIERE SYMPA POUR JEREMY BEVRE
25/09/2012
ERWANN LE CYCLO
27/05/2012
LA PAIX DU DERNIER VOYAGE
19/04/2012
L'HUMOUR-QUIZZ DU FOU ...
26/03/2012
POUR L'AME DE CLEMENT LEBRAS
02/03/2012
HAPPY BIRTHDAY
22/01/2012
29 DECEMBRE, C'EST LA SAINT DAVID
28/12/2011
MON REVEILLON A MOI
24/12/2011
SANS TOI. LA FETE QUI ME TUE !
19/12/2011
J'AI DEMANDE A LA LUNE
06/04/2011
ATTENTION CE SONT DES GOSSES
31/03/2011
DELIRES ARTISTIQUES
02/02/2011
VIVE LA BOURGOGNE
19/11/2010
VIVE LA RETRAITE
20/10/2010
LE BEAU CADEAU D'ALLIAUME LEBLOND
18/10/2010
ADIEU CHAMPION
31/08/2010
POUR LA FLAMME DE RINO
09/08/2010
ALLEZ JE REBRANCHE MA GUITARE
31/07/2010
C'EST FAIT !
26/07/2010
DELAGNEAU-LEBLOND SOLEIL DE GUADELOUPE
23/07/2010
TRIPLE SUR MORIN
19/07/2010
DEUX CLONES POUR DEUX CLOWNS
26/05/2010
ALLIAUME LEBLOND REPREND SON ENVOL
17/05/2010
LE BON COUP D'ADRIEN
27/04/2010
LE PARIS-ROUBAIX DE FLORIAN
12/04/2010
LES DIAMANTS DE MARCOUSSIS
23/03/2010
WAWANNE L'AFRICAIN
03/03/2010
DU "TAC AU TAC" AVEC BASTIEN DE VIDO
24/11/2009
BON ANNIVERSAIRE CHRIS
31/10/2009
QUEL GACHIS
13/10/2009
LES "40ème" DEBUTANTS
19/03/2009
JEAN PAUL SENECHAL: LA VOIX QUI CHANGE TOUT
17/03/2009
ALAIN BASHUNG EST MORT !!!
15/03/2009
PASCAL BOUSQUET LE RETOUR AUX SOURCES
09/02/2009


ATTENTION CE SONT DES GOSSES

 

 

Grandir avec l'envie de réussir quelque chose dans sa vie, c'est ce que souhaitent tous les parents du monde pour leurs progénitures.

Il faut pourtant de la vigilance et faire très attention puisque ceux qui sont censés emmener les gosses vers les sommets sont parfois enclins à créer le "buzz" autour de leur personne au détriment de l'intérêt du jeune. Dans le sport il en est ainsi, on ne doit pas fermer les yeux lorsque le doute remplace les illusions, quand le côté sombre fait de l'ombre à la lumière qu'un gamin avait cru indestructible. Un travail quelqu'il soit doit s'accomplir par étapes comme la construction d'une maison que l'on a besoin de garder longtemps. Les fondations avant le rez de chaussée et le rez de chaussée avant les étages un à un dans l'ordre croissant, telle est la règle à respecter.

Passer des fondations au deux ou troisième étage représente un danger, un risque non mesuré qui peut entraîner la perte de contrôle et de toute ambition pour un môme perdu et laissé pour compte au bord de la route. Le jeune sportif est certes un futur adulte mais il est au départ un enfant qui veut grandir trop vite. C'est à nous éducateurs de l'empêcher de brûler les jours et les nuits parfois même les années parce qu'il veut atteindre trop rapidement un haut niveau qui reste quoi qu'il arrive hypothétique, nous devons savoir dire stop.

C'est encore à nous éducateurs de faire attention à eux et non à eux de tirer la sonnette d'alarme, nous avons une énorme responsabilité, faire évoluer lentement un (peut-être) futur champion, le laisser venir gentiment, augmenter chaque année les charges de travail mais surtout ne pas lui faire croire à des chimères et encore le laisser vivre sa jeunesse pendant qu'elle est là.

En se battant pour ralentir un processus inexorable qui consiste à prendre un cadet pour un futur pro, on peut aussi empêcher que ces petits bonshommes pensent un jour à se "bonifier" à l'aide d'artifices interdits. Ces artifices qui rendent invincibles, ces artifices qui rendent complètement idiots et dépendants, ces artifices qui font croire à la réussite et qui ne sont en fait que des illusions perdues, des vies écourtées et des jeunesses anéanties.

 

ATTENTION CE SONT DES GOSSES.

DELIRES ARTISTIQUES

QUELQUES PHRASES SONT ISSUES DE CHANSONS (AMUSEZ-VOUS A TROUVER LES AUTEURS SAUF QUAND C'EST DE MOI) 

A Alain BASHUNG ...

 

J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste, pour pouvoir faire mon numéroooooooooooo ... Et ben même si j'fais pas mon numéro, je suis un artiste quand même ! On m'a vu dans le vercors sauté à l'élastique et marcher seul dans la rue qui se donne alors ça veut tout dire non ? La toute première fois que j'ai chanté, j'ai crié Aline pour qu'elle revienne mais j'ai attendu, attendu, elle n'est jamais venue... LAÏ LAÏ LAÏ LAÏ. Moi quand la musique est bonne ça me va et si un jour la vie t'arrache à moi, peu m'importe si tu m'aimes, je t'aime aussi. Je te trouve tellement belle que si tu l'étais moins tu le serais encore assez (tiens ça c'est de moi !) J'aurais voulu être un artiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiste et puis oui je fais mon numéro avec quelques mots qui flottent là au dessus et je respire ces mots comme un ballon d'oxygène ... ouaouhhhhhhhhhh c'est trop bon !

Parfois je sens le déséquilibre en moi, comme un avion sans aile, obligé de me scratcher mais c'est un jeu alors même pas mort ! La nuit je mens ... hé hé le jour aussi, comme toutes les "stars" LOL, mais pourtant caprice c'est fini non ? Bascule avec moi et je te dirais les mots bleus, les mots qu'on dit avec les yeux, ah tu verras, tu verras, on se ressemblera. Avec le temps va, tout s'en va même le pire ce qui est plutôt rassurant, j'ai fait la cour à des muraînes, j'ai fait l'amour, j'ai fait le mort, histoire de passer le fameux temps qui passe de toutes façons ... J'aime les notes qui planent dans les vapeurs de gaz carbonique, j'aime le bruit du silence et sa grande liberté, j'efface l'espace avec la poésie de ces mots. Je suis un artiste mais ça ne suffit pas pour croire à des rêves parce que les rêves doivent rester des rêves ... Madame rêve, elle rit de tout ce que l'on dit, je suis heureux de le savoir et je revendique le vent, la lumière, le soleil quand il daigne se montrer ... Et puis si je pense à moi c'est peut-être que je viens de comprendre que je suis important, en fait je suis "énooooooooooorme" ... 118 kgs à la pesée, j'ai déjà fait mieux !

 

 Oui je ne suis qu'un pion sur le damier, un grain de sable, une étoile qui ne brille pas toujours mais de mille feux quand il le faut. C'est beau les mots, c'est fou aussi, c'est con parfois, mais jamais inutile, jamais neutre, c'est pour çà que je les aime tant. Je suis un artiste parce que je suis mutilé de l'âme, je suis assoiffé de justice, sans cesse étonné par la froideur de certains mortels. Je suis un artiste parce que mes pensées sont plus lointaines que le doigt qui effleure ce clavier, parce que je vis et je constate les vérités sans les cacher, parce que rien n'est inavouable, je me laisse porter par le courant des jours et c'est désespéremment bon ! J'aime le son des pas dans une ruelle déserte, le sang qui coule pour libérer le mal, j'aime les forces tranquilles, les nuits blanches que l'on prolonge encore et encore, les bijous qui tombent sur les seins des femmes. Réfléchir sur les partitions à venir me remplit le coeur de plaisir, parce que demain c'est l'inconnu, le mystique, le souffleur qui caresse mes oreilles pendant l'acte, c'est la vie que j'aime comme on peut aimer les belles histoires. Je vous envoie le message à vous les individualistes, les matérialistes, les crispés du trou du cul, je suis un artiste et si on m'a vu dans le vercors marcher seul c'est que je mélange toutes les chansons, tous les genres, c'est ce qui fait la grande richesse, la sérénité, l'envie d'avancer un peu plus loin que la couleur de vos voitures ou la coupe de vos costards. Je pourrais continuer à écrire mais il faut bien que celà finisse puisque tout a une fin même cette magnifique machine à tuer le temps. Je suis un artiste et je vous embrasse longuement, surtout les femmes quand elles ont les yeux qui pétillent, quand elles marchent les pieds nus, quand elles posent les mains sur les hanches, quand elles rient à pleines dents, quand elles chantent sous la douche ... et j'en passe volontairement !

Si maman si, si maman si, ah si tu voyais ma vie ... je pleure comme je ris mais c'est si bon !

VIVE LA BOURGOGNE

 

Jeudi 18 novembre 2010, le beaujolais nouveau a crée ses dégats habituels dans les bistrots de France. Des foies engorgés, des voitures immobilisées par la gendarmerie nationale, des lendemains difficiles et des nuits agitées aux quatre coins de l'héxagone ... voilà la routine de ces jeudis d'automne qui me donnent chaque année envie de boire un bon Coulanges la vineuse, un extraordinaire Irancy de derrière les fagots ou encore un Epineuil de choix par exemple ! La bourgogne et notamment l'yonne sont des fournisseurs d'un nectar merveilleux qui s'appelle le vin et les amateurs de novembre feraient mieux de s'en inspirer.

VIVE LA RETRAITE

 

Quand un vieux coureur embrasse un vieux coach alors que les feuilles mortes se ramassent à la pelle, c'est triste non ? Pourtant à cet instant je m'imaginais une blonde à forte poitrine tout en fermant les yeux afin d'optimiser la scène ... Malheureusement en remuant mes mains, celles-ci ont caressé l'avant bras poilu de mon cher Erwann et du coup la réalité a tué mon rêve !

 

Froid dans le dos aussi, parce qu'au centre ville de Levallois, le peu de degré centigrade m'avait "figé" et cet effleurement du yéti de Torcy a fini de me convaincre que décidemment l'automne n'est pas ma saison préférée ...

 

LE BEAU CADEAU D'ALLIAUME LEBLOND

 

CHRONO DES NATIONS (LES HERBIERS)

 

                                            Christian GUSTAVE et son épouse Dominique, ceux qui ont donné tellement ... et sans doute ceux qui ont fait que l' AS MARCOUSSIS a provoqué la résistance à la "règle" d'aujourd'hui, celle qui dit que l'on doit être riche pour lutter avec le haut niveau, celle que je ne cautionne pas du tout puisque je vois tant de douleurs autour de mes amis pour "rentrer" dans le cahier des charges que la FFC éxige à présent  !

                                             Eux, les "GUSTAVE", en ce dimanche d'octobre, ils ont dû "kiffer" en voyant Alliaume LEBLOND remporter ce chrono des nations juniors, celui des "Herbiers" ...

Christian et Dominique, Ils étaient là pour la der du gamin magnifique ... 

 

 Ce chrono des herbiers, en regardant l'équipe (le journal) constitue un monument du contre la montre et c'est bien normal même si je comprends mal que Jeannie LONGO dans le journal en question avait son nom apposé à "son club" (hum...) alors qu'Alliaume n'avait pas de club associé ( ça donne envie de faire des choses ... )

                                             Alliaume LEBLOND est une merveille et l'AS MARCOUSSIS grâce à la famille GUSTAVE est une merveille aussi, pourtant rien ne semble transpirer de cohérent quand on regarde tout çà ... C'est pas trop grave non plus, c'est pas la fin du monde, certes. J'ai beaucoup de respect pour Alliaume LEBLOND (pas seulement pour cette performance "énorme") et pour la famille GUSTAVE qui a réussi là ou eux même pensent avoir "raté" mais je pense que quelque chose nous échappe et cette chose est l'incohérence des instances bourgeoises qui laissent croire aux clubs les plus riches qu'ils sont merveilleux parce qu'ils récupèrent le travail de tous les "Gustave" de la planète après de nombreuses années de labeurs ...

 La famille GUSTAVE nous a offert à nous tous, accompagnateurs et coureurs, le plaisir d'être ensemble et celui de se dépasser comme Alliaume LEBLOND sait si bien le faire et comme nous avons réussi à le faire nous aussi, en mélangeant nos différences pour en faire une synthèse positive.

Alliaume LEBLOND a offert ce cadeau à Christian et Dominique et ce cadeau là il est bien mérité, je sais que ce n'est pas Alliaume qui me contredira.

 






<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivant > Fin >>


Page 4 de 8