LA PREMIERE POUR LE VC TOUCY

 

  Prix de Joinville, 6 mars 2011: Sébastien BERGERET s'impose devant le néo zélandais de l'UVCA Troyes, Tom FINDLAY et son coéquipier Loic FORESTIER .

 

                      Pour sa première année en DN2, le VC TOUCY n'a pas attendu longtemps avant de débloquer son compteur de victoires. Bien sûr, le prix de Joinville en haute marne n'était pas une grosse épreuve élite mais Sébastien BERGERET en s'imposant au sprint en ce dimanche 6 mars 2011 a fait plus que de gagner une simple course, il a donné du moral à tout un groupe et ouvert la voie à tous ses coéquipiers qui peuvent légitimement penser l'imiter en cours de saison. Loic FORESTIER fait 3 et Alexandre GASPARI 13 et encore Jérémy CABOT et tous les autres ne sont pas très loin, ayant rallier l'arrivée dans le peloton principal. Le week-end prochain, ils vont se frotter au top du top des élites amateurs sur le "classiquissime" Paris-Troyes pour lequel ils sont conviés en leur souhaitant de bien observer les moindres mouvements afin d'en tirer des enseignements importants pour l'avenir des plus jeunes.

Le VC TOUCY et Sébastien BERGERET seront ensuite attendus à la première manche DN2 qui se déroulera du côté de Buxerolles en poitou-charentes le 20 mars, avec pour ambition de conserver leur place et lutter jusqu'au bout de la saison avec cet objectif là.

Le challenge est très interessant pour le groupe de David HAN et les coureurs de l'yonne ont le droit de rêver.

"COOL" COMME SEBASTIEN BERGERET

 

 

Au sein du groupe des poussins à l'école de vélo de l'union cosnoise (Cosne sur loire) en 2002, un certain Sébastien BERGERET participait aux échanges avec les rejetons de son age. Juste le temps d'une année cycliste et il disparaîtra pendant deux ans avant de revenir en 2005 sous les couleurs vertes de la jeune garde nivernaise pour participer aux courses minimes un poil plus interessante. Tout de suite, une évidence saute aux yeux, le garçon a de la force mais son gabarit étant un peu plus étoffé que celui des autres, il est encore trop tôt pour savoir si son avenir est prometteur. Le doute sera de courte durée avec 20 victoires en minimes et 21 en cadets (il porte les couleurs du VC Toucy en cadet 2 et se classe 3ème du championnat de France). La "fusée" Bergeret a quitté sa rampe de lancement, en 2009 et 2010 ce sont deux saisons de juniors réussies et encore 20 victoires avec en point d'orgue un succès en challenge national sur le circuit très éxigent d'"Arguenon vallée verte" ou encore celui de la ronde des deux vallées, épreuve internationale. Pilier de l'équipe de France, il participera aux championnats d'europe et du monde, maintenant il attend avec sérénité sa première saison chez les espoirs.

Il est écrit que Sébastien BERGERET n'est pas un garçon comme tout le monde, le jeune nivernais, toucycois d'adoption, a une façon d'être qui pourrait laisser croire que le leader du nouveau team DN2 de l'yonne est en vérité un imposteur. Pourtant, sous ses aspects hyper cool et sympa, "Seb" a de l'ambition à revendre, mais sa nature fait de lui un type agréable à vivre et ouvert à tous. A le voir rire avec ses potes, ses adversaires pourraient penser qu'ils n'ont rien à craindre de ce fanfaron mais ils commencent à le connaitre et ses frasques d'avant et après courses n'ont rien à voir avec le talent de ce grand espoir du cyclisme bourguignon. Souvent aux avants-postes et généreux dans l'effort, Sébastien BERGERET est attendu comme le "messie" dans l'yonne qui a perdu ses repères du haut niveau amateur depuis bien longtemps déjà...Au VC Toucy, sous la coupe de David HAN, le début d'une nouvelle carrière s'annonce en même temps que son arrivée dans la catégorie espoirs, qui signifie un contact permanent avec la première catégorie et ses "vieux grognards" malins mais parfois "blasés" ...

Sébastien BERGERET s'inscrira dans la durée sans aucun doute, il a en tous cas beaucoup de cartes dans son jeu avec une puissance rare et un coup de rein difficile à contenir lors des arrivées au sprint. Conscient qu'il lui reste beaucoup de travail à accomplir pour franchir ce palier de façon régulière, il fera le maximum du haut de ses bientôt 19 ans (il est né le 22 janvier 1992) et restera malgré cela un gosse avec les yeux qui brillent et prêt à faire la blague qui "tue" ...

 

Bonne chance Sébastien et ne change rien. 

LE VC TOUCY AURA SA D N 2

 

Dans l' yonne, pas très loin d'Auxerre,  le VC TOUCY va se faire plaisir en créant une équipe DN2 pour la saison 2011, ce qui n'était pas arrivé dans le département depuis 2002 et le VC SENS que je dirigeais sous l'excellente présidence de Jean-Jacques CHANTRON. Jean-Jacques avait eu alors (en 1999) la bonne idée de se sortir des sentiers battus en offrant un peu d'ambition à un cyclisme icaunais endormi.

                         Celà durera 4 ans, puis l'énergie de la municipalité et des sponsors s'est éteinte et a laissé le VC SENS sans force avant que William PAPINAUD et aujourd'hui Bruno SORET ne relancent ce club vers des objectifs de jeunesse tout aussi louables.

David HAN, le jeune directeur sportif du club toucycois sait bien que la première année sera dure mais il a le moral du coursier qu'il était et si devant lui se dresseront obligatoirement des obstacles, il y aura aussi de bons moments sur lesquels il faudra qu'il s'appuie pour continuer de faire progresser son groupe.

Sébastien BERGERET (photo ci-contre) sera le fer de lance de cette équipe, le jeune (19 ans) pilier de l'équipe de France juniors a tout pour réussir et a tenu à rester alors qu'il était sollicité de toutes parts. Avec lui, Damien CHEVALLARD et Jérémy CABOT déja au club, ont marqué les points nécessaires pour "oeuvrer" en 1ère caté et de ce fait tenteront de donner le maximum pour leur équipe.

                         

Côté recrues, ce n'est pas si facile lorsque l'on débute parce que les coureurs s'imaginent que début rime avec incompétence mais c'est comme ça, c'est la règle du jeu, il faut faire sa place dans ce milieu plus que fermé.

Un jeune francilien (Alexandre GASPARI-20 ans), deux jeunes nivernais (Loic FORESTIER-21 ans et Gaétan MATHIS 20 ans)), un jeune dijonnais (Maxime PINEL-22ans) et "l'expérimenté" coureur d'ile de France Alex RIEGERT 25 ans formeront l'enveloppe de ce team sympa et prêt à redorer le blason du cyclisme dans l'yonne, pour le peu qu'on leur laisse un peu de temps ...

CEDRIC PINEAU A ENCORE LES CROCS

                                           Non conservé dans l'effectif d'AG2R La Mondiale pour la saison 2010, Cédric PINEAU a encore faim après ces deux années passées au sein du team de Vincent LAVENU.Probablement sous employé comme le sont la plupart des jeunes des équipes Pro-TOUR, Cédric n'a pourtant pas été épargné puisqu'un diagnostic de mononucléose fut prononcé en 2008 lui gachant la moitié de sa saison...Après un automne de feu et notamment une 2ème place à Paris-Bourges il s'est convaincu que ses progrès pouvait l'emmener plus loin.En 2009 il a rongé son frein et il mérite bien de garder sa place parmi le peloton professionnel, ce qui se fait heureusement grâce à Cyrille GUIMARD qui a décidé de le reprendre dans l'effectif de l'équipe continentale ROUBAIX-LILLE METROPOLE celle de ses débuts pro.

Avec son père et son fils, Cédric est bien entouré...
          

                 Cédric PINEAU est né à Migennes dans l'yonne le 8 mai 1985, il est le fils de Franck ancien pro lui aussi et aujourd'hui l'un des adjoints de Marc MADIOT à la Française des Jeux.Le souvenir le plus lointain que j'ai de Cédric, c'est celui d'un petit bonhomme blond comme les blés qui se promenait à vélo au bords de l'armançon (à Brienon) tout près du domicile de ses parents."Véro" très charmante sa mère et Franck très sympa son père, formaient et forment toujours un couple uni et agréable à cotoyer, leurs gentillesses respectives ont déteint sur leurs enfants et notamment sur Cédric, mais que l'on ne s'y trompe pas le garçon en veut et à 24 ans il peut s'offrir le droit de rêver encore et c'est bien légitime.L'objectif est de  remonter dans une équipe Pro-tour en gagnant des courses tout simplement, il  y croit et je suivrai avec plaisir ses performances en l'encourageant autant que je le pourrais.

Cédric PINEAU avait débuté la compétition en 2000 en cadet 1 avec le RC St André dans l'aube, pendant quatre ans il fera le bonheur de ce petit club champenois en remportant pas moins de 35 victoires avec la préparation "très juste" de Jean JAROUSSE qu'il remercie, un homme respectable et que je respecte beaucoup moi aussi...

Ensuite, en 2004, il prendra le chemin de l'UV AUBE l'équipe DN dirigé par Michel HUET autre monsieur respectable que je cotoie et apprécie régulièrement, il a remporté Troyes-Dijon ce qui n'est pas rien ! En résumé Cédric PINEAU a eu un parcours de qualité avec des hommes de qualité qui l'ont amené là où il est aujourd'hui, c'est à dire sur la bonne route avec de belles cartes en main...

Du haut de ses 1m77, il regarde l'avenir avec sérénité... la naissance d'un petit Matéo au côté de Sandrine sa compagne renforce son envie de vivre et de réussir, son souhait est le mien. 

         Cédric en "costard" au mariage de Lucy sa soeur avec David HAN un jeune retraité du vélo.

 

Bonne chance Cédric.


<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 Suivant > Fin >>


Page 6 de 6